09 mars 2023

Lire trop

Je n’estime pas que celui qui lit vraiment beaucoup – disons plus de quarante livres par an en plus de son métier – soit digne de considération et d’éloge, au contraire : en tout domaine, la boulimie marque une incapacité à élire et une frénésie morbide de consommation ; le goinfre est rarement gourmet. Au-delà de cette quantité environ, la lecture, qui est une activité passive – passive par rapport à l’écriture –, devient monomanie et divertissement ahuri, abrutissement de la vie et oubli du primordial,... [Lire la suite]
Posté par HenryWar à 07:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]